Luxe

Comment le digital révolutionne l’industrie du luxe ?

Au cours des 6 derniers mois nous avons visité plus d’une quarantaine de sites industriels et rencontrés plus d’une centaine d’acteurs opérationnels de plusieurs secteurs.
Comment le digital révolutionne l’industrie du luxe ?

Au fur et à mesure de nos discussions, nous avons identifié plusieurs similitudes entre ces différents industriels.

Cependant la branche du luxe se démarque particulièrement pour 2 raisons :

[#title1]Une industrie encore très artisanale[#title1]

Que ce soit dans la joaillerie, l’horlogerie, la maroquinerie, ou encore la haute couture, certaines de vos opérations de production requièrent un savoir-faire artisanal.

Dans la haute joaillerie par exemple, de nombreuses pièces, souvent les plus complexes, sont réalisées à la main et sont uniques. C’est ce savoir-faire transmis entre les générations et l’exclusivité des pièces qui leur donnent toute leur valeur.

Même si la majorité de vos références ne sont pas fabriqués individuellement et sont par conséquent industrialisés, la phase de développement ou de présérie s’effectue dans des ateliers d’artisans.

En raison d’une production qui demeure traditionnelle, il est plus difficile d’imaginer que vos process peuvent être digitalisés... Et pourtant !

[#title2]Des problématiques aux antipodes des autres secteurs[#title2]

Le luxe est le seul secteur dont la croissance est à ce point florissante en cette période économique difficile. Alors que de nombreux industriels ont vu leur activité diminuer, l’industrie du luxe fait face à ce qu’on appelle des “problèmes de riches” car la demande est exponentielle :

Autrement dit, il faut toujours produire davantage. Et pour cela, vous pouvez agir sur différents leviers :

1. Vous pouvez améliorer votre taux de service :

2. Vous pouvez diminuer votre time-to-market :

“Notre principal concurrent a lancé le même produit que nous en 3 fois moins de temps”

[#title3]Comment le digital devient une priorité ?[#title3]

La digitalisation du système opérationnel permet de renouer avec la performance et l’amélioration continue. Il devient plus facile de suivre le déroulement des procédures et de prendre des mesures correctrices efficaces.

1. Les impacts en amont de la production

Tous les acteurs de la chaîne opérationnelle de l’usine travaillant sur le même outil et la même interface, les informations, les documents, les procédures sont centralisés et homogènes.

On diminue donc drastiquement les points de friction dans les étapes en amont de la production.

Et bien sûr les procédures et documents de production (instructions, contrôles, etc.) deviennent intuitives et 100% contextualisées.

“Lorsque je dois faire valider une modification sur une gamme, je n’ai jamais de réponse à mes emails. Au final notre workflow c’est moi qui me déplace dans les bureaux à la pêche à la validation”

Une meilleure communication et de meilleurs process horizontaux permettent des prises de décision plus rapides et plus efficaces, ce qui a un impact direct sur votre time-to-market. Nous estimons qu’un système opérationnel digitalisé apporte un gain de temps de 25% pour le développement de vos nouveaux produits.

2. Les impacts en production

Quand on parle de digitalisation du système opérationnel, on ne s’arrête évidemment pas aux étapes amont, on va jusque dans la production, car toutes les procédures et documents de production sont également digitalisées.

Qu’est-ce que cela permet ? D’enfin capter la donnée du terrain, en continu. Il vous est désormais possible d’avoir une vision en temps réel de votre production et de son état de santé. Et évidemment de supprimer totalement les erreurs humaines liées aux ressaisies multiples.

“Tous nos autocontrôles sont renseignés sur papier, et j’ai une personne full-time qui s’occupe de la ressaisie derrière, vous imaginez les erreurs ?”

Comment ? En poussant des procédures, instructions, contrôles digitalisés à vos opérateurs, vous avez la possibilité de suivre leurs utilisation : quand le document a été ouvert, par qui, à quelle étape de production ; quelles sont les données qui ont été renseignées par l’opérateur (s’il s’agit d’un contrôle dimensionnel par exemple) et y-a-t-il des alertes ; etc.

“80% de nos non-conformités sont dues à nos process internes”.
Temps sans valeur ajoutée : -40%

Vous êtes donc dans la capacité de suivre et d’analyser en temps réel et ultra facilement l’ensemble de votre production. À l’échelle de votre atelier mais aussi chez vos fournisseurs !

Vous avez une meilleure connaissance de vos productions, êtes alertés plus rapidement, vous pouvez donc débloquer les situations plus vite et vos opérateurs passent moins de temps sur les procédures. C’est donc votre capacité de production que vous augmentez et votre coût de non-qualité que vous réduisez.

Un système opérationnel digitalisé permet de réduire de facto 40% du temps sans valeur ajoutée pour vos opérateurs.

Un système digitalisé permet de corriger les erreurs plus tôt. La communication verticale entre les différents acteurs de vos usines est rétablie et cela augmente drastiquement la visibilité sur vos flux de production. On parle ici d’un gain de 30% de productivité.

En digitalisant le système opérationnel on entre dans une dynamique d’apprentissage permanent, et d’amélioration continue au sens le plus propre.

Gain de productivité : 30%

[#title4]Le digital est une solution pour le luxe[#title4]

Bien que le secteur du luxe et la digitalisation paraissent incompatibles, ils le sont en réalité parfaitement.

L’artisanat n’est en aucun cas un frein à la digitalisation car vos procédures de fabrication, vos contrôles et votre communication interne peuvent être améliorées.

La digitalisation résout pleinement les problématiques de qualité, de capacité, de lead-time, de time-to-market. Le luxe doit reprendre une position de pionnier dans l’industrie, et doit continuellement s’améliorer pour atteindre l’excellence opérationnelle.

Il est d’autant plus urgent pour vous de passer à l’étape supérieure et de relever les défis du 4.0 que ceux-ci sont déjà présents dans votre secteur.

“On a mis 14 mois à mettre en place notre PLM, même pas sûr qu’il nous aide vraiment”

Pour y répondre, des solutions agiles comme Juno permettent une digitalisation efficace et simplifiée de vos process. Différents des solutions du types PLM et QMS, Juno est beaucoup plus flexible, s’adapte parfaitement à vos besoins, et surtout impacte l’ensemble de la chaîne opérationnelle.

Découvrez notre livre blanc :
"Comment digitalisation rime avec performance ?"

PARLONS-EN !

Discutons ensemble de vos problématiques opérationnelles

Réservez un créneau avec notre équipe et échangeons sur vos problématiques. Un rapide échange est suffisant pour identifier si nous pouvons vous aider.

Choisissez le créneau qui vous convient dans le calendrier ci-joint.

À tout de suite.